Brücke-Museum, en pensant à David Bowie et Iggy Pop

art moderne
Brücke-Museum, en pensant à David Bowie et Iggy Pop

Seul musée au monde dédié au mouvement artistique Die Brücke, il renferme un fonds unique.

À cinq minutes à pied de la station de bus Pücklerstraße se dresse le panthéon des expressionnistes, le Brücke Museum, fondé en 1967 à l'initiative du peintre, graveur et plasticien Karl Schmidt-Rottluff. Ce musée, à la périphérie de la forêt de Grünewald, propose des œuvres majeures du groupe d'artistes allemands expressionnistes Die Brücke, créé à Dresde en 1905. Initié par des personnalités comme Karl Schmidt-Rottluff, Max Pechstein, Ernst-Ludwig Kirchner, Erich Heckel, Emil Nolde et Otto Mueller, Die Brücke démontre à quel point l'Allemagne, au début du XXe siècle, a été fer de lance de l'avant-garde internationale.

Tout le long des pièces claires du musée, vous serez ébloui par les couleurs intenses qui jaillissent de partout. Parmi les nombreuses œuvres présentées, la toile Roquairol (1917), de Erich Heckel, vaut à elle seule que vous preniez le temps de visiter le Brücke-Museum : elle inspira en mars 1977 la couverture de The Idiot de l'« Iguane » (Iggy Pop), coproduit et coécrit par David Bowie, puis la couverture du légendaire album Heroes (toujours en 1977) de Bowie himself.

Brücke-Museum
Bussardsteig 9
14195 Berlin

Tel : +49 (0)30 8390 0860

https://www.bruecke-museum.de/en/